Portugal Foot : Comment trouver ses premiers clients ?

Un appel à la grève générale est lancé sur les réseaux sociaux pour la période du 8 au 12 décembre. Durant la période de confinement, de nombreux activistes sont poursuivis et parfois condamnés, notamment pour leurs messages critiques sur les réseaux sociaux. Soufiane Djilali se dit victime d’une « cabale » sur les réseaux sociaux après avoir réagi à l’appel au dialogue du nouveau président. Alger, lors d’une manifestation nocturne. À Alger, un détenu est libéré à la suite d’une réduction de sa peine, après avoir passé trois mois en détention. Le 5 juillet 2019, Nadir Fetissi est arrêté à Annaba pour port de l’emblême amazigh, le procureur recquiert contre lui une peine de dix ans de prison pour « atteinte à l’unité nationale ». Le 25 novembre, l’étudiante Nour El Houda Dahmani est condamnée à six mois de prison dont deux mois ferme, bénéficiant ainsi d’une libération le jour même, tandis que 20 autres personnes sont condamnées à six mois de prison ferme et 20 000 dinars algériens d’amende par le tribunal de Sidi M’Hamed à Alger.

Pour Saïd Salhi, vice-président de la LADDH, les audiences de libération étaient organisées de façon surprise afin d’éviter les foules de soutien populaire. Il ne faut pas attendre longtemps pour voir le futsal envahir tous les terrains d’Amérique du Sud et c’est logiquement que le premier tournoi international est organisé en 1965. À la surprise générale, c’est le Paraguay qui remporte le premier titre continental. C’est le cas de Soheib Debaghi, condamné le 19 mai 2020 à un an de prison pour « incitation à attroupement, outrage à corps constitué et publications Facebook pouvant porter atteinte à l’intérêt national ». Larqué Foot est remplacée par l’émission Ici c’est Willy animée par Willy Sagnol à partir du 24 août. Le 8 décembre 2019, Ahmed Hafiane dit « Dinou » est arrêté avec Zakaria Boussaha à Annaba. Les manifestants réclament en premier lieu la non-candidature d’Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat et la démission du Premier ministre, Ahmed Ouyahia. Ahmed Musa est un footballeur international nigérian, né le 14 octobre 1992 à Jos.

Des slogans dénonçant la corruption sont ainsi scandés à l’adresse des membres du pouvoir : le Premier ministre est notamment traité de « voleur ». Le 10 janvier, un groupe de manifestants déclament « des slogans hostiles au régime » au centre d’Alger. Le 3 janvier, au lendemain de la formation du nouveau gouvernement, une nouvelle marche hebdomadaire a lieu. Le 25 janvier, 400 personnes se réunissent à Alger sous l’égide du Pacte de l’alternative démocratique (PAD). Ils appartiennent à différentes classes sociales, qu’ils soient hommes ou femmes, enfants, jeunes, personnes âgées, femmes voilées ou non, ou encore femmes au foyer. Le 10 janvier 2020, à Sidi Bel Abbès, la police empêche la tenue de la marche du Hirak et interpelle vingt personnes. ↑ Benoît Prieur, « Ain Sud Foot devient Ain Sud », Bugey-Côtière, no 1250, 23 juillet 2020, p. À la mi-mars 2020, dans le cadre de la Pandémie de Covid-19, et malgré l’organisation de manifestations supplémentaires le samedi, des personnalités politiques et du monde civil demandent la suspension des manifestations.

Le Cameroun est un pays résolument engagé dans la voie du bilinguisme depuis le 1er octobre 1961, date de naissance de la République Fédérale du Cameroun. Le 15 octobre, le journaliste et activiste Saïd Boudour est placé sous mandat de dépôt à Oran. À partir du 27 octobre, les magistrats, qui entendent protester contre un mouvement de mutations, sont en grève. Le même jour, treize détenus du Hirak qui avaient été arrêtés le 1er mars 2019 commencent une grève de la faim à la prison d’El-Harrach « afin d’exiger un procès équitable ». Manifestants le 1er mars 2019 à Batna. Les détenus Khaled Drareni, Rachid Nekkaz (en détention depuis le 4 décembre 2019) et Dalila Touat, notamment, sont libérés. Abane Ramdane, maillot pays bas objet des commémorations de la marche du 27 décembre. Une nouvelle marche étudiante a lieu le 1er octobre pour protester contre la tenue de la présidentielle. La nuit précédente, un rassemblement de plusieurs milliers de personnes a eu lieu dans la capitale. Le jour même, Abdelmadjid Tebboune accepte la démission de Noureddine Bedoui et désigne Sabri Boukadoum comme Premier ministre par intérim tout en chargeant le gouvernement en place de gérer les affaires courantes dans l’attente de la nomination d’un nouveau chef du gouvernement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.